Catégorie : DIY

Les petites astuces bricolages. Quelques créations simples, ludiques et esthétiques.

Des rideaux tie & dye, un DIY coloré

Le rendu diyRideaux tie & dye, un DIY coloré

Des rideaux top tendance pour ma chambre !! On a longtemps entendu parler de la tendance Tie&Dye cette année. Une alliance bicolore qui amène un peu de fantaisie dans votre intérieur. Voilà pourquoi j’ai tenté le style dégradé en mode Do it Yourself.

Pour ne pas me sur-estimer j’ai préféré aborder la chose de façon simple en choisissant de coloré mes rideaux. Sachez que, ce dégradé peut convenir aussi à un plaid, un coussin, etc. Alors, n’hésitez pas à tenté tout et n’importe quoi, quoi qu’il en soit c’est votre créativité qui prédominera et fera de votre création une pièce unique.

Bon revenons-en à mes rideaux en lin… Ce sont ceux de ma chambre alors, la couleur sera un turquoise bien marqué, histoire d’en faire un des éléments essentiels de cette pièce. J’ai donc acheté une teinture textile Dylon, la couleur est la Bahama Blue numéro 21.  J’avoue que je n’ai jamais entendu du mal concernant cette marque, alors j’ai mis toutes les chances de mon côté. Je ne sais pas si cela se ressent dans ma manière d »écrire mais j’étais un peu tendue. Surtout que l’on n’a pas le droit à l’erreur. Alors, une fois que j’avais tout devant moi je me suis lancée.

La teinture textile Dylon diyLes rideaux avant le tie&dye diy

Pour le pas à pas, il est assez simple, mais récapitulons d’abord le matériel nécessaire. Il vous faut :

-de la teinture

-du  gros sel

-de l’eau chauffée à 40°

-des rideaux (ou autre)

-une paire de gants

Vos rideaux doivent être bien lavés, s’ils sont tâchés la teinture ne prendra pas correctement et vous aurez de vilaines démarcations. Premièrement, mélangé eau chaude, gros sel et teinture jusqu’à obtenir la couleur qui vous convient. Alors, j’avoue que je n’ai pas vraiment dosé mon mélange mais, pour savoir si la couleur me convenait j’ai plongé un pic à brochette et j’ai regardé le résultat sur le bois de ce dernier. Sachez que le gros sel n’est pas obligatoire mais plutôt conseillé car il est un excellent fixateur de couleur.

Après j’ai enfilé mes gants. Puis plongé les rideaux dans la bassine. Ensuite, j’ai lentement retiré les rideaux en laissant un peu de tissus dans la teinture, histoire que la couleur infuse et donne cet effet tie & dye recherché. J’ai attendu 5/6 minutes. Et pour finir, j’ai simplement étendu mon œuvre et attendu qu’elle sèche.

Voici le résultat :

Après séchage diy

Au cas où, mon pas à pas n’est pas très clair, voici un autre lien.

 

Viviane Georget

Chaises customisées, un DIY rapide

chaises de baseChaises vintage pour un DIY rapide et simple. En plus, il est bon marché. Permettre à de vieux meubles de retrouver une seconde jeunesse… Pas mal le programme du jour, hein ? De plus, si ça se trouve avec mon secret vous dépenserez zéro euro. 

Je suis complètement amoureuse de ces deux chaises en bois et cuir ancien. Ces chaises étaient abandonnées sur le trottoir, alors j’ai décidé de leur offrir une nouvelle vie. Et je ne suis pas déçue du résultat. Elles sont parfaites pour ma déco. Je vous laisse découvrir mon astuce pour leur donner une touche moderne.

Ahhh les grosses choses ou les encombrants si vous préférez ! On a tous une certaine manière de nommer cette fameuse journée où toute notre ville se débarrasse d’éléments qui ne trouvent plus grâce aux yeux de ses habitants. Mais pour vous, petit lutin fouineur cette journée c’est un peu comme Noël numéro deux. Moi j’appelle ça les « monstres », une manière drôle d’évoquer cette chasse aux trésors.  Et cette année, elle fut particulièrement bonne. Dans ma petite voiture, j’ai pu ramener deux trois merveilles. Un buffet des années 70 ( qui donnera lieu a un superbe DIY plus tard ) et surtout deux merveilleuses chaises…

Comment vous décrire mon excitation quand je les ai aperçu sur le trottoir, d’un seul regard j’ai immédiatement su ce que j’allais en faire. Depuis, plusieurs mois, avec mon compagnon nous cherchions des chaises pour notre beau bureau d’angle. Or, aucune ne nous convenait, il était hors de question que j’accepte qu’une de ces horribles chaises à roulettes n’entrent dans mon humble demeure ( petit appartement ) . Et puis, toutes les collections des grandes enseignes n’offrait pas ce que je désirais réellement. Alors, ces deux merveilles ont très vite trouvée refuge chez Bibi…

Vue du dessus chaises

Finis les vieilles chaises de ma mère. En plus, elles faisaient trop mal aux fesses… Mon chéri a pu jouir d’un irrésistible confort vintage pour jouer à son jeu de guerre fétiche. Les jours passèrent et mon envie d’y mettre ma pâte de bricoleuse augmenta. Il me vint une idée qui ne manqua pas de me faire réagir. Le lendemain, je me suis attelé à la tâche. Voilà le résultat :

Le final chaises

J’ai tout bêtement peint le bout de leurs gambettes façon Starck afin d’alléger leur allure. Elles ont ainsi pris un peu de hauteur. Mine de rien, en quelques coups de pinceaux, elles se sont transformées. Je vous révèle ma méthode…

Voilà ce qu’il vous faut :

– de la peinture acrylique

– un pinceau

– du scotch protecteur

– du papier de verre

On commence par délimiter la zone. Personnellement, j’ai choisi 9 cm. Puis, on ponce légèrement histoire de retirer la couche de vernis.

Pose de scotch chaises

Après avoir dépoussiéré la surface, on commence gentille-ment à peindre. Il vous faudra deux belles couches pour un résultat bien opaque.

Pose de peinture chaises

Une fois que 24H se sont écoulé, retirez le scotch et admirez le travail.

Si c’est pas beau ça !

Le final chaises

Au final, ça vous coutera que dal ou presque.

Viviane Georget

La lampe ampoule, un DIY industriel

Ampoule décorée lampe

La lampe ampoule… Les ampoules apparentes sont très en vogue ces derniers temps. Alors, pourquoi ne pas se composer une petite lampe aux allures industrielles en deux temps trois mouvements… Aller les « bricolos » on s’y met ?

Avoir une pièce lumineuse c’est tellement agréable… Mais quand on a hérité de l’appartement orienté plein nord comment faire ? C’est très simple, on se lâche, réaménage et surtout on éclaire ! Aujourd’hui c’est une nouvelle idée farfelue que je vous propose car, j’ai moi-même ce soucis d’éclairage. En plus, je suis en région parisienne, alors vous imaginez. Pas facile facile, d’autant que je suis locataire, fallait avoir un peu de jugeote pour créer une lampe sans se faire démonter par le proprio. Mon charmant compagnon m’a parlé d’un système de crochet et là j’ai tout de suite adhéré. Allez c’est parti, je vous explique le tout.

Il vous faudra, pour le montage de la lampe :

– Un câble électrique coloré

– Des composants (fiche électrique, douille et interrupteur)

– Deux crochets accompagnés de chevilles Molly (si votre mur est en placo bien sûr)

– Une belle ampoule

Et pour la customisation de l’ampoule :

– De la peinture à verre

Je vous conseille par ailleurs de jeter un petit coup d’œil sur le site Falbala-luminaires qui propose de très jolis câbles et composants à des prix imbattables. Pour ma part, ma commande est arrivée en une semaine à peine et les objets sont de bonne qualité. Allons bon, commençons nos travaux manuels… Pour commencer, il vous faut percer les trous au plafond, insérez les chevilles et les crochets. Ensuite, on assemble les composants sur le câble, veillez à positionner l’interrupteur de façon à ce qu’il soit simple d’accès. Puis, on visse l’ampoule, on branche. Si ça marche c’est que vous êtes une championne ou bien un champion.

Après, il vous faut récupérer l’ampoule, la nettoyer et préparez vos peintures. Un petit conseil, récupérer un rouleau de papier toilette afin de la poser dessus. Vous serez plus à l’aise pour peindre comme ça. Moi, j’ai choisi un motif linéaire et simple. Mais, éclatez-vous… Après tout, c’est votre création. Par la suite, on attend 24 heures de séchage. Une fois que madame ampoule est prête, on s’attaque à la disposition.

On passe le fil dans les crochets, on branche et avant d’allumer on ajuste le tout. Tadahhhhh …. Vous avez une magnifique lampe pile dans la tendance pour seulement quelques euros. Il ne vous manque plus qu’à organiser un « Apéro Party » pour que tous vos copains soient ébahi par votre travail.

Vue d'ensemble lampe

Viviane Georget

Un sticker gris pour mon placard vieillot DIY

Final avec le sticker Sticker gris pour mon placard vieillot DIY

Mon placard de l’entrée avait une couleur saumon pas franchement Jojo’. Plus je passais devant et plus je me disais qu’il fallait vraiment que je change cette couleur immonde. Alors, j’ai opté pour des stickers vendu au mètre. Ce DIY a vraiment modernisé mon entrée.

Lorsque l’on est locataire, faire des modifications dans son appartement peut très vite devenir un vrai parcours du combattant. Prenez par exemple, les portes de placards, celles qui sont là depuis la construction de votre immeuble. Elles sont souvent démodées et vous désespèrent à chaque fois que vous les croisez. Sachez que tout n’est pas perdu, aujourd’hui nous allons leur donner un bon coup de jeune.

Ah les joies de la location… Le bonheur des meubles achetés par les propriétaires il y a de ça 20 ans ! Vous savez ceux qu’on remarque dès l’entrée, ceux qu’on ne peut pas déplacer. Ce mobilier démodé peut très vite vous donnez des cheveux blancs. Et bien, c’est mon cas avec ces vieilles portes de placards rose saumon délavée. J’ai alors longtemps réfléchis à comment je pourrais leur donner un bon coup de jeune. La seule solution qui me semblait bonne c’était le sticker. Un moyen simple et peu onéreux pour rajeunir un vieux mobilier. Le bonheur avec cette méthode c’est qu’elle n’est pas définitive. En effet, elle peut être retiré à n’importe quel moment et ceux sans abîmer la surface sur laquelle elle était collée.

Découpage du sticker

Avant le sticker

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après quelques recherches, j’ai découvert ce charmant site internet. On peut y acheter des stickers plutôt originaux. Autant dire que l’on peut customiser tout ce que l’on veut. Même une voiture ! Alors, j’ai choisi un joli gris clair brillant. Et hop, après collage j’ai obtenu des portes de placards toute neuves et en adéquation avec l’esprit de mon entrée. Le seul problème relatif à cette méthode, c’est la volonté de tout rénové, ma pauvre table basse va d’ailleurs y passer…

Viviane Georget

Un tableau pour moins de 10 euros, DIY

Tableau final

Un tableau économique et contemporain grâce à ce DIY. Habillez un mur est souvent compliqué… Et bien, moi j’ai trouvé une idée pour fabriquer un joli tableau en deux temps trois mouvements.

Les photos de famille, les cadres chinés, une peinture, le gribouillage du petit cousin, …Vous ne savez plus quoi inventer en guise de décoration murale originale. Et bien, moi j’ai trouvé ! Une petite idée farfelue, simple et pas chère. Vous savez le magnifique papier cadeau que l’on ose pas déchirer ? C’est justement lui, qui va nous permettre de fabriquer un joli tableau.

Pour cela, il vous faut :

– Un beau papier d’emballage

– Un cadre bon marché

– Une paire de ciseaux

Pour commencer, on ouvre le cadre afin de récupérer la petite feuille blanche à l’intérieur. Elle vous permettra de reporter la taille du cadre sur le papier cadeau. Une fois que c’est fait, il ne vous reste plus qu’à découper. On place notre nouveau visuel.

Cadre tableau

Découpage tableau

Et Hop ! Un tableau moderne et rapide pour moins de 10 euros. Elle n’est pas belle la vie ?

Tableau accrochéEn plus, le papier cadeau peut être utilisé de différentes façons, pas uniquement pour en faire un tableau. Mais, on peut également faire un protège-cahier original. En raison de sa finesse, le papier cadeau peut être facilement découpé et être utilisé comme déco. Par exemple, si vous en faîtes des petits triangles, avec de la colle patchwork, il tiendra très bien sur vos meubles. J’ai d’ailleurs utilisé ce genre de papier comme fond de tiroir et franchement, c’est génial. En plus, on fait des économique et on participe au bien-être de la planète en donnant une seconde vie à ces papiers. Parce que le papier cadeau n’est pas vraiment recyclable et une fois jeté dans la nature il ne se détériore pas bien. C’est donc un bon geste pour la planète.

Viviane Georget