maison écologique en bois avec poêle
maison écologique en bois avec poêle

Tout ce qu’il faut savoir avant de construire une maison écologique

sustainable eco shelter 5 interiorzine  - Tout ce qu'il faut savoir avant de construire une maison écologique

Les maisons écologiques ont réussi à conquérir le coeur des Français et commencent à envahir le paysage. Voici un guide qui vous aidera à comprendre ce qu’est une maison écologique.

Les maisons écologiques ont le vent en poupe. Elles se construisent partout et offre une nouvelle manière de vivre en total respect avec l’environnement. Chaque étape de sa construction ou de sa rénovation implique des matériaux, isolants ou encore normes encore peu connues. Afin de vous aider à comprendre ce que signifie le terme maison écoresponsable, j’ai pris l’initiative de vous créer un guide complet. C’est par ici… 

Qu’est-ce qu’une maison écologique concrètement ?

On entend parler de plus en plus des maisons écologiques sans forcément comprendre exactement ce que cela veut dire. Une écoconstruction est en harmonie avec l’environnement de sa construction au choix de l’électroménager. Chaque matériau doit être écologique et vous permet de bénéficier d’une réduction de la production énergétique et par la même occasion, vous offre la chance de faire des économies. Pour cela, une maison verte utilise des systèmes alternatifs, peu polluants, qui tirent profit du climat et de la nature. L’énergie naturelle est totalement gratuite et inoffensive.

En choisissant de construire une maison écologique, vous obtenez un environnement sain pour votre santé et pour la planète. On dit qu’une maison écolo produit une énergie positive, autrement dit une grande partie de sa consommation énergétique voire la totalité est produite par le biais d’énergies renouvelables. 

sustainable eco shelter 8 - Tout ce qu'il faut savoir avant de construire une maison écologique

Via

Quelles sont les normes en matière d’écoconstruction 

Ils existent de nombreuses normes qui s’appliquent aux maisons qualifiées d’écologiques, parmi lesquelles on retrouve : 

  • RT 2012 : il s’agit d’une réglementation thermique entrée en vigueur en janvier 2013. Elle fixe de nombreux principes en matière d’exposition, d’orientation, d’énergies renouvelables, de surfaces vitrées, d’isolation… La norme concerne les maisons individuelles et donne un niveau de performance à respecter. Ce niveau est défini par le label BBC-Effinergie. Les maisons ne doivent pas dépasser 50 kWhep par mètre carré et par an ; 
  • BBC : signifie littéralement Bâtiment Basse Consommation. C’est une norme attribuée aux maisons individuelles répondant aux exigences du label BBC, c’est-à-dire un niveau de consommation inférieur à 50 kWhep par mètre carré et par an ;
  • BBC Rénovation : il s’agit de la même norme sauf que cette fois, elle s’applique aux maisons rénovées. L’exigence de la norme stipule que le niveau de consommation doit se situe entre 64 et 120 kWhep par mètre carré et par an ;
  • BEPOS : autrement dit Bâtiment à Énergie POSitive. C’est une maison qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Pour cela, elle est équipée de systèmes faisant appels aux énergies renouvelables qui produisent suffisamment d’énergie pour être indépendante en matière de consommation énergétique ;
  • BEPAS : aussi appelée Bâtiment à Énergie PASsive. Cette fois-ci, la norme est attribuée aux maisons totalement autonomes pour les besoins en chauffage. Elles se contentent généralement des apports solaires (bioclimatique), des apports métaboliques (habitants et/ou machines) et d’une bonne isolation. Cependant, les maisons passives utilisent quand même un système de chauffage, simplement quelques jours par an. Leurs besoins en chauffage sont inférieurs à 15 kWh par mètre carré et par an. 

Les équipements compatibles avec l’idée d’une construction écologique

solar system 2939560 1920 - Tout ce qu'il faut savoir avant de construire une maison écologique

La ventilation d’une maison écologique :

Dans une construction écologique, l’air ambiant doit être sain pour vous comme pour la planète. Voilà pourquoi, la ventilation d’une maison verte est très importante. Le confort des habitants est renforcé et votre confort thermique optimisé. En plus, une bonne ventilation permet d’éviter toutes les complications liées à l’humidité. Pour une maison écolo, il est évidemment préférable d’avoir une ventilation naturelle, malheureusement ce n’est pas toujours possible, alors voici les autres alternatives mécaniques : 

  • La VMC double-flux : elle ventile votre logement en évitant les déperditions de chaleur puisqu’elle utilise l’énergie calorifique récoltées lors de l’absorption de l’air ambiant pour chauffer votre maison. L’air extérieur est filtré pour le bien-être des occupants. Même si la VMC double-flux est plus chère qu’une VMC classique, elle permet de faire 15 % d’économie de chauffage ;
  • La VMC simple-flux hygroréglable : cette VMC adapte son débit d’aspiration au taux d’humidité. Elle optimise donc le renouvellement de votre air. 

Les installations de chauffage compatibles avec l’éco-construction :

Le chauffage d’une maison écologique utilise nécessairement des énergies renouvelables pour son fonctionnement. Elles permettent de chauffer la maison et son eau sanitaire. Les différents moyens de chauffer tout en respectant l’environnement sont : 

  • La pompe à chaleur air/eau : elle utilise les calories contenues dans l’air extérieur et seulement un peu d’électricité pour fonctionner. C’est un appareil de chauffe autonome qui maintient une température constante agréable. La pompe à chaleur est compatible avec des radiateurs basse température et/ou un plancher chauffant ; 
  • Le poêle à bois : un appareil de chauffe proche de la cheminée qui fournit une chaleur douce et constante. Il est préférable de choisir un poêle à granulés de bois pour une maison écologique. Pourquoi ? Parce qu’ils fournissent un rendement plus important que les bûches et ils sont issus de déchet de bois comme la sciure. C’est un excellent moyen de recycler cette poudre de bois. En plus, il peut aussi produire de l’ECS ;
  • Les panneaux photovoltaïques : ils se posent sur le toit ou sur le sol et leurs capteurs thermiques absorbent et stockent l’énergie solaire. Cette énergie est entièrement gratuite et est généralement transmis à un chauffe-eau ou/et à un plancher chauffant. L’association d’un poêle à bois est aussi obligatoire pour garantir un fonctionnement en continu. Les panneaux solaires permettent une réduction de 50 % de la facture de chauffage. 
sustainable eco shelter 2 - Tout ce qu'il faut savoir avant de construire une maison écologique

Via

L’électricité d’une maison verte :

Une maison écologique doit nécessairement produire sa propre électricité pour être qualifiée de bâtiment éco-responsable. Voici les différents moyens de produire cette électricité en protégeant la planète : 

  • Les panneaux solaires : ils ont besoin d’une inclinaison de 30° et d’une exposition sud pour fonctionner. Il existe des panneaux dit photovoltaïque, mais également des panneaux aérovoltaïques. Ces derniers sont plus avantageux et performants que les panneaux traditionnels puisqu’ils récupèrent la chaleur produite par les panneaux pour chauffer la maison et fournir de l’air frais en été ;
  • La chaudière à cogénération : elle est deux à trois fois plus chère qu’une chaudière classique, mais elle offre de meilleures performances puisqu’elle produit et génère de l’électricité. Elle est capable de fournir jusqu’à 80 % des besoins d’un foyer ; 
  • L’éolienne : il s’agit d’un moyen moins rentable puisqu’une éolienne est 2 à 3 fois plus coûteuse qu’un panneau solaire. Elle a besoin d’être située dans une zone sujette aux vents forts et réguliers. 

Il est important de comprendre que toutes les énergies renouvelables sont générées par des éléments naturels, par conséquent, elles ne peuvent être produites en continu. Cela signifie qu’elle nécessite le plus souvent l’apport d’une légère partie de l’électricité publique pour assurer un confort thermique optimal toute l’année. L’énergie récoltée peut aussi être en partie ou totalement revendue à EDF pour vous aider à amortir vos frais et rentabilisé plus rapidement votre investissement. 

interiorzine studio alfredo haberli haussicht prefabricated home 16 - Tout ce qu'il faut savoir avant de construire une maison écologique

L’éclairage d’une maison écolo :

L’éclairage d’une habitation représente environ 10 % de la production électrique de cette dernière. Voilà pourquoi, si vous souhaitez rendre votre logement plus respectueux envers la planète vous devez craquer pour des ampoules à basse consommation. Certes, elles sont plus chères à l’achat, mais au final elles durent en moyenne 25 ans. Cette durabilité et leur consommation extrêmement basse vous permettent d’obtenir des factures électriques 10 fois moins chères. Les LED font partie de la catégorie des ampoules basse consommation. Les ampoules LED offrent une longue durée de vie pour une extrêmement faible consommation.

L’eau sanitaire d’une maison respectueuse de l’environnement :

Il existe différents moyens capables de s’intégrer dans une construction écologique ou une rénovation de maison concernant l’eau. Tout d’abords, il existe des robinets avec embouts régulateurs-économiseurs d’eau. Vous pouvez aussi opter pour un pommeau de douche économique et équiper vos toilettes d’une chasse d’eau à deux vitesses. Les toilettes sèches sont aussi une excellente solution. L’un des indispensables d’une maison verte, c’est le récupérateur d’eau de pluie ! Il récupère l’eau de pluie et vous permet de la réutiliser pour le jardinage, les tâches ménagères ou encore pour les WC. 

Du côté de l’électroménager :

En ce qui concerne l’électroménager, il suffit de faire attention à la classe énergétique. Afin de rester cohérent avec votre volonté d’obtenir une maison écologique, il est préférable de choisir des appareils de classe A à A+++. Ils sont généralement sans bruit, possèdent une bonne durabilité et une faible consommation d’eau et d’électricité. Ils ont un rendement optimal et certains utilisent même les énergies renouvelables pour fonctionner comme par exemple le four solaire ou la cuisinière à bois. 

Les matériaux conseillés pour une maison écologique 

Le bois :

holzstapel 1159419 1280 - Tout ce qu'il faut savoir avant de construire une maison écologique

Le bois est la matière préférée des constructions écologiques. En effet, une maison sur quinze est faite de bois. Il faut dire qu’il s’agit d’un matériau naturel possédant de nombreux avantages à commencer par sa capacité à retenir le CO2 durant tout sa croissance et à le conserver en lui lors de la coupe. Voilà pourquoi, on dit que le bois est une matière vivante ! Le bois est entièrement recyclable et quinze fois plus isolant que le béton. 

Le chanvre :

rope 1149730 1280 - Tout ce qu'il faut savoir avant de construire une maison écologique

Le chanvre fait partie des plantes les plus écologiques au monde. Cela vient du fait que le chanvre pousse même dans les sols pauvres et n’a besoin que de peu d’engrais et d’eau. Cette plante est vraiment peu coûteuse durant sa culture. En construction, le chanvre est mélangé à de la chaux pour former un béton résistant. Il est ensuite coulé entre deux planches et des banches avant d’être recouvert d’un mur de chaque côté, une fois qu’il est sec. Il existe également des briques de chanvre préfabriquées. 

La paille :

texture 1395987 1280 - Tout ce qu'il faut savoir avant de construire une maison écologique

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la paille est un excellent allié dans le cadre de la construction ou de la rénovation d’une maison écoresponsable. Même si la paille semble être une matière fragile, utilisée à bon escient, elle peut devenir solide et pratique. Généralement, on utilise les bottes de paille comme un isolant. Il suffit simplement de les placer dans l’ossature en bois et recouvertes par la suite par un enduit de chaux. Le mur devient alors épais et extrêmement solide, votre confort au sein du logement est optimal puisque ni le froid ni le vent ne peuvent entrer. 

La terre crue : 

lane 3557839 1280 - Tout ce qu'il faut savoir avant de construire une maison écologique

La terre crue est utilisée depuis des milliers d’années par nos ancêtres qui connaissaient déjà le pouvoir isolant de cette matière. Dans une maison écologique, la terre possède l’avantage de réguler l’humidité présente dans l’air tout en vous aidant à conserver une chaleur confortable en hiver et une fraîcheur douce en été. Elle s’utilise comme les murs de chanvre et s’accompagne d’un soubassement en brique voire en pierre.  

Les briques mono-murs :

brick 258938 1280 - Tout ce qu'il faut savoir avant de construire une maison écologique

Sur le papier, les briques monomurs ressemblent étrangement à leurs cousines les briques en pierre classiques. Pourtant, elles se composent de terre cuite très épaisse. Leur structure est également composée d’alvéoles. Elles sont connues pour leur résistance. 

Les isolants capables de s’adapter aux maisons écologiques 

La bonne isolation de la maison est indispensable qu’elle soit écolo ou non. Ceci dit, dans le cas d’une maison passive ou positive, une isolation bien conçue permet de réaliser encore plus d’économie et de polluer trois fois moins l’environnement. Dans une maison verte, on préfère des isolants tels que :

  • L’ouate de cellulose 
  • Le liège
  • Le chanvre
  • Le lin 
  • Les laines minérales ou la laine de mouton

Toutes ces matières sont simples à produire et n’ont pas besoin de beaucoup de pesticides pour être fabriquées. Elles sont saines et naturelles tout en restant ultra-performante. 

Les avantages à choisir une maison écologique : 

002a13b35978abb7ef76f5eb51cd1ace - Tout ce qu'il faut savoir avant de construire une maison écologique

Via

Une maison écologique est une maison durable dont les matériaux sont sans danger pour la santé de ses occupants et veillent au bien-être de l’environnement. Non seulement la maison écologique consomme beaucoup moins d’énergie, mais en plus elle est beaucoup moins chère à l’usage. Conçue comme il se doit, votre maison écologique vous permet de réaliser des économies et ainsi, amortir rapidement votre investissement. Autre avantage : ce type de maison s’auto régule, autrement dit vous ne souffrez ni du froid en hiver, ni de la chaleur en été.

La maison écoresponsable n’a quasiment aucun impact carbone et préserve les ressources naturelles de la planète. Alors, certes son prix à l’achat ou à la construction est 30 à 50 % plus cher qu’une maison traditionnelle, mais il est ensuite amorti grâce aux 30 à 50 % d’économie réalisée sur les factures. En plus, votre maison sera quasiment autonome. Les principaux avantages sont donc financiers, environnementaux et concernent aussi le confort thermique.

Viviane Georget

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Centre de préférences de confidentialité

      Necessary

      Advertising

      Analytics

      Other