tenir un blog et écrire des articles
tenir un blog et écrire des articles

La décoration et l’écriture, mes deux thérapies

Pour une fois et une fois seulement, je vais prendre le temps d’écrire un billet différent… Aujourd’hui, j’aimerais vous en dire plus sur les passions qui m’animent depuis des années et qui me boostent au quotidien. Évidemment, je parle de la décoration et surtout de l’écriture. Vous saurez comment ce blog et votre attention m’ont appris à augmenter ma confiance en moi

Ma vie avant de trouver la décoration et l’écriture 

ordinateur avec un crayon, cadre et casque sur un tapis en fausse fourrure

Je sais qu’avec un sous-titre pareil, on se dit que la suite risque d’être barbante à souhait. En réalité, je ne peux pas vous contredire. C’est la première fois que j’écris le terme blogueuse en parlant de moi et je dois avouer que c’est un peu bizarre… Comme tout le monde, durant mon enfance, mon adolescence et même, durant ma vie d’adulte, j’ai été confrontée à plusieurs phases de stress, de doutes et de mal-être.

“En réalité, souvent c’est la traduction d’un manque de confiance en soi. Bingo ! J’avais mis le doigt dessus !” 

Les émotions m’ont parfois semblé peser 3 tonnes et j’ai dû apprendre à maîtriser le flot de pensées incessant qui grappillait toute la place dans ma tête. En bref, je souriais et pourtant mon esprit angoissait. J’ai très vite compris que je serais une personne sujette à l’anxiété et aux angoisses… J’étais en permanence dure avec moi-même, perfectionniste et mon entourage pensait que j’étais surtout une personne paniquant rapidement, qui exagérait… En réalité, souvent c’est la traduction d’un manque de confiance en soi. Bingo ! J’avais mis le doigt dessus ! 

Pour en savoir encore plus sur moi, vous pouvez toujours jeter un coup d’oeil à mon à propos et à mon portfolio

Lorsque j’ai découvert le pouvoir de l’écriture et la décoration…

cahier avec lettrage

La décoration m’a trouvée avant l’écriture… Ma grand-mère avait l’habitude de rapporter des magazines lifestyle de son travail. Je passais plusieurs heures à les feuilleter, mais je m’arrêtais toujours sur les pages dédiées aux visites privées, à l’architecture, etc. J’étais jeune et pourtant, j’aimais déjà cette maîtrise de l’environnement, cette réflexion sur l’aménagement ou encore la construction. Au collège, j’ai mis de côté cette attirance pour la décoration, sans doute parce que ce n’était pas commun pour mon âge, enfin on n’en parlait pas. Au lycée, en revanche, tout à changé…

Mon penchant pour le journalisme et mon plaisir pour la littérature m’ont toujours encouragé à écrire, parfois sans que cela n’ai de sens. Mes amours, mes plaisirs et mes joies étaient difficiles à exprimer. Au contraire, je pouvais écrire pendant des heures sur ce qui rendait ma vie pénible par moment. Ce furent les premiers pas d’une longue danse avec les mots parce que depuis ça, les mots pleuvent littéralement dans ma vie. 

“Je décorais, peignais, construisais et achetais… À chaque fois, je ressentais cette sensation d’apaisement en moi…”

J’ai fait une école de journalisme, j’ai obtenu mon diplôme, mais avant tout durant cet apprentissage, j’ai créé mon blog. À l’époque, pour être franche, je ne pensais pas que j’en serais là aujourd’hui. La location d’un appartement a marqué le début d’une totale liberté concernant mon intérieur, mon chez-moi, mon cocon. Je décorais, peignais, construisais et achetais… À chaque fois, je ressentais cette sensation d’apaisement en moi. Cette sensation m’a permis de remarquer l’influence de l’environnement sur les êtres humains. Parce que personnellement, de mon côté, écrire et décorer sont de réelles thérapies

L’art thérapie et la déco thérapie, qu’est ce que cela m’apporte ? 

salon avec une décoration colorée

C’est très simple ! Prenez une personne donc le cerveau pullule de questionnements et de craintes et demandez-lui de construire quelques choses, de penser à des mots, des sujets… Qu’est-ce qui se passe ? Elle se concentre, elle s’apaise et surtout, elle oublie ses angoisses… Au départ, j’écrivais des textes en 20 minutes (ils étaient pas terribles) et j’ai vite compris que plus je prenais mon temps, plus j’étais calme. C’est justement, ce qui m’a relaxée et permis de prendre plusieurs fois le contrôle de ma tête. Parfois, je me dis que c’est une sorte de méditation active

Puis, écrire sur un blog impose un rythme et dévoile des objectifs. On veut faire mieux, avoir plus et s’inspirer sans arrêt et moi je me suis perdu dans ce flot, tant mieux. Je me laisse aller et surtout, j’apprends à m’exprimer anonymement dans un sens.

Ce que traduisaient mes décorations et mes lieux de vies…

décoration épurée dans le salon

Très vite, en repensant aux différents endroits où j’ai vécu, je me rends compte que l’ambiance de la pièce reflétait assez bien ce qu’il se passait dans ma vie. Chez mes parents, il y a toujours du bazar, ma chambre était la seule pièce ultra-ordonnée. Curieux ? On déchiffrait déjà que j’avais un petit trouble maniaque !! Ensuite, mon premier appart était petit et ne laissait pas vraiment l’occasion de s’exprimer… Cette fois, c’était ma phase de recherche.

Ensuite, j’ai vécu trois ans au même endroit, un appartement confortable situé au deuxième étage. Là, la décoration commençait à avoir un sens, mais des cartons et des accumulations d’objets se trouvaient sans explication dans un coin de la pièce. Cet indice était si révélateur de ma manière de réfléchir, que parfois, je me demande comment j’ai fait pour ne rien remarquer. Dans ce lieu, j’ai appris à vivre à 2 et curieusement, il m’arrivait de ne pas parler de mes émotions. Pour moi, le bazar dans un coin, c’était justement mes émotions !

Les bienfaits de la déco thérapie :

tenir un blog et écrire des articles

Aménager mon espace, le rendre confortable, le maîtriser et surtout le construire petit à petit, ça m’a appris à me construire moi-même, sans pression. Pensez à la sensation que vous avez chez vous lorsque vous acheter un nouveau meuble, que vous repeignez un mur, etc. Tentez de réfléchir à cette façon de vous sentir, pour moi, c’était comme un carburant !

“Depuis le temps, je finis par me demander qui se cache derrière ces visites…”

La déco-thérapie m’a presque appris le calme… Le fait de savoir que je suis maître de mon espace et que je peux m’exprimer, me libère… J’ai la sensation d’avoir le contrôle, d’être en confiance. Aujourd’hui, j’écris depuis 8 ans, dont 7 sur le blog. J’ai parcouru du chemin et j’ai embrassé une carrière de rédactrice web épanouissante. Je suis bizarre par moment certes, mais je me sens bien. 

J’avoue que je n’ai pas vraiment compris le pourquoi du comment de cet article. Sans doute une impression de ne pas partager suffisamment avec vous… Promis, ça va changer ! C’est pour cela que je tente d’améliorer vos visites. Je prévois de diversifier le contenu et surtout de nous connecter ensemble. Depuis le temps, je finis par me demander qui se cache derrière ces visites… En tout cas, vous l’ignorez peut-être, mais ces 2, puis 100, puis 300, 1000 et maintenant 3 000 visites, m’ont offert le plus beau des cadeaux : la confiance en soi

Alors juste : MERCI ! MERCI BEAUCOUP ! 

Viviane Georget 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.