une suspension murale en macrame

Fragile, poétique, coloré et tendance… le macramé s’invite de plus en plus dans l’univers très select de la déco ! Souvent associé au style bohème, il fait référence au voyage et au style hippie. En résumé, c’est un objet déco très cool capable de détendre l’atmosphère d’une pièce. Le DIY qui suit vous délivre le secret de fabrication d’une superbe suspension en macramé. De quoi donner envie de partir en vacances… C’est parti pour un do it yourself zen.

Un mélange de fils et de perles, parfois même de plumes rappelant les attrape-rêves indiens. Le macramé vient de loin et existe depuis plus d’un siècle. Aujourd’hui il décore les intérieurs du monde entier et offre à la déco une petite touche relax qui fait du bien. Utilisé pour fabriquer des tapis, vêtements, bracelets,… il s’improvise décoration murale pour ce post. Effectivement, il s’agit d’un DIY qui vous apprendra à fabriquer une suspension murale en macramé !

1. Le macramé : un élément de déco bohème

Plutôt tendance et encore plus avec les beaux jours qui arrivent, le tissage en macramé apaise les esprits et donne un look gypsy à la déco. Le macramé est la touche bohème par excellence. Que ce soit dans une chambre, une pièce à vivre ou encore un bureau, le style bohème s’adapte facilement à tous les intérieurs. C’est un style reposant, plutôt zen, propice à la méditation et à la détente. On l’accompagne souvent de tapis ethniques colorés, de bois brut et de cactus. Une décoration peu couteuse et inratable ! Elle apporte une sensation de voyage et permet grâce à une couleur blanche dominante d’obtenir beaucoup de clarté. En tout cas, rien que d’y penser, j’entends déjà Lady Gaga me chanter « I don’t wanna be alone forever, but I love gypsy life… » avec le bruit des cigales en arrière-plan. 

zoom sur le macrame

2.Le macramé : un tissage d’origine arabe

D’origine arabe, le macramé est une technique de tissage vieille de plusieurs centaines d’années… Célèbre pour la conception des tisserands arabes, il s’agit d’une succession de nœuds sur une rangée de fils. Utilisée à l’époque par les marins pour passer le temps, le tissage coloré envahit les autres continents, notamment l’Europe. A ce moment-là, on ne se cantonne plus à la simple conception de tapis, la technique fastidieuse du macramé devient connue dans la fabrication de bijoux comme les bracelets brésiliens. Aujourd’hui, notre petit macramé à connu du chemin et commence a devenir de plus en plus tendance en matière de déco. D’ailleurs, il s’adapte parfaitement au style bohème.

un chat qui joue avec les perles du macrame

3.DIY : fabriquer une suspension murale en macramé

Je voulais une touche bohème dans mon salon pour une ambiance encore plus zen, après avoir beaucoup cogité, j’ai opté pour la réalisation d’une suspension murale proche de l’attrape-rêves. Sobre, facile et efficace… Autrement dit parfait pour épater sans se ruiner !

              Ce qu’il vous faut :

  • fils en coton
  • perle
  • tige fine en bois (ronde de préférence)
  • ciseaux
  • aiguille
  • punaise

materiel necessaire pour faire un macrame

On commence par couper les fils, personnellement j’ai choisi 80cm car plus vous couper long plus le macramé sera grand. Ensuite, on noue les fils à la tige en bois de manière à obtenir 5 nœuds. Puis, on coupe un fils plus court, on le noue à chaque extrémité de la tige, il servira à accrocher la suspension. Le plus simple est fait, maintenant les choses sérieuses commencent. On attaque la partie la plus complexe, celle de donner une jolie forme à notre macramé. Dit comme ça, ça a l’air simple ! En réalité pas du tout puisqu’il faut plus qu’une série de nœuds, le macramé doit ressembler à quelque chose.

Il y a plein de modèles sur internet faciles à reproduire… j’ai préféré m’en inspirer et laisser libre cours à ma créativité, je voulais que ma création ressemble un peu à un attrape-rêves. Petit conseil avant de se lancer, il est préférable d’accrocher la tige en bois avec le fils noué au préalable. Ce sera plus facile de visualiser comment faire. J’ai commencé à nouer les deux premiers fils avec celui d’après, puis j’ai continué comme ça jusqu’à obtenir quatre triangles. Après, j’ai laissé de côté le premier fils et j’ai fait exactement la même chose en laissant le dernier fils de côté lui aussi. A présent il doit y avoir trois losanges. On reproduit cette étape, jusqu’à obtenir un triangle inversé.

Maintenant on prépare les perles… On les glisse dans les fils et on fait un nœud pour les fixer à la hauteur voulue. Pour que mon macramé soit un peu plus coloré, j’ai fabriqué des pompons à rideaux. Pour cela, il faut simplement enrouler du fils autour de la main et attacher le pompon juste en dessous de l’index ( comme sur la photo). Ensuite, il suffit de les accrocher ! Pour ma part, j’ai choisi de découper les fils de façon triangulaire et j’ai suspendu les pompons au bout. Après, il existe des millions de façons de faire, à vous de voir…

un macrame en fils les etapes pour realiser une suspension en macrame les etapes pour fabriquer un macrame les etapes pour faire une deco en macrame inserer des perles dans un macrame fabriquer un pompon a rideaux pour macrame diy un pompon a macrame un pompon a macrame une suspension murale en macrame

Viviane Georget

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *